Sélectionner une page
Faut-il lever des fonds ou bootstrapper sa startup ?

Faut-il lever des fonds ou bootstrapper sa startup ?

Vous lancez votre startup et vous vous posez peut-être cette question cruciale : « Faut-il lever des fonds ou bootstrapper » (anglicisme pas très joli je vous l’accorde ! 😅) sa startup ?

Il existe de nombreuses façons de créer une startup à succès. Et même si l’obsession de la levée de fonds domine la communauté des startupers, elle n’est pas adaptée à toutes les startups. Vous pouvez faire des emprunts bancaires, faire une campagne de crowdfunding. Ou il y a aussi la possibilité de ne pas lever de fonds ou de s’endetter du tout – le bootstrapping.

Je vous explique ici la différence entre deux stratégies pour financer votre startup : le bootstrapping et la levée de fonds.

Faut-il bootstrapper sa startup ?

Alors tout d’abord, quelle est la définition de “bootstrapper” ? 

Le bootstrapping est le fait que lorsque vous créez votre entreprise, vous n’avez pas nécessairement besoin de financement externe. Il existe donc une opposition entre lancer sa startup et se financer sur les revenus générés par son activité ou bien faire entrer des investisseurs externes et lever des fonds pour croître plus rapidement.

Notez que certaines startups qui ont bootstrappé sont devenues des licornes ou sont en phase de le devenir. Parmi les exemples les plus connus :

Shutterstock

shutterstock lever des fonds ou bootstrapper?

Reconnue comme l’une des premières banques d’images en ligne, Shutterstock a été lancé en 2003 par Jon Oringer, développeur de logiciels et photographe amateur. Jon s’est acheté un appareil photo, a mis en ligne plus de 30 000 photos et a mis en place un abonnement de 49$ par mois pour pouvoir accéder à sa banque d’images. Le succès fut immédiat.

Mailchimp

Mailchimp - lever des fonds ou bootstrapper?

À l’origine, les fondateurs Ben Chestnut et Mark Armstrong dirigeaient une agence de design de sites web, mais ils étaient constamment sollicités par leurs clients pour créer des newsletters. À force, ils ont donc décidé de créer un outil pour le faire à leur place : Mailchimp est né. Mailchimp aujourd’hui vaut 4 milliards de dollars et est devenu leader sur son marché.

Les avantages de bootstrapper sa startup

Il n’y a rien de plus gratifiant pour un startuper que de réussir à générer des revenus et une croissance tels que vous pouvez vous passer d’investisseurs. C’est une liberté et un luxe qui n’ont pas de prix. Pas de dilution des fondateurs, pas de reporting mensuel, vous gardez le contrôle.

Les inconvénients de bootstrapper sa startup

Vous l’aurez compris, qui dit bootstrapper veut dire pas de business angels, pas d’investisseurs externes. Même si ça peut paraitre être un avantage, ça peut aussi être un inconvénient. 

Si vous bootstrappez, vous devrez attendre d’avoir atteint le seuil de rentabilité pour pouvoir vous payer. Cela peut être long, très long. Beaucoup plus long qu’avec une levée de fonds. En effet, vous pouvez lever des fonds sans être encore rentable.

Donc en attendant d’être rentable et pouvoir vous verser un salaire, différents cas de figures se présentent à vous. Soit vous êtes au chômage, soit vous lancez votre startup en side project et avez un job à temps partiel ou à temps complet, soit vous avez de l’argent de côté pour tenir bon, soit votre startup fait de la prestation de services.

En regardant la liste Forbes Cloud 100 de 2019, nous voyons que plus de 90% des startups de cette liste ont levé des fonds pour lancer leur startup. Et seulement 10% ont bootstrappé. Bootstrapper n’est donc clairement pas la norme. 

Enfin, il va sans dire que bootstrapper sa startup est très compliquée mais pas impossible. Le récent succès de Lemlist, une startup française totalement bootstrappée en est le meilleur exemple. Je vous invite d’ailleurs à regarder les vidéos YouTube de Guillaume Moubèche, l’un des cofondateurs. Elles sont une mine d’informations si vous souhaitez bootstrapper votre startup.

Et retenez que ce n’est pas parce que vous bootstrappez au début que vous ne lèverez pas de fonds par la suite.

Faut il lever des fonds ?

En ce qui concerne la levée de fonds vous devez vous poser la question si vous en avez réellement besoin. Pouvez-vous bootstrapper ? Ou faire un emprunt bancaire ? Ou lancer une campagne de crowdfunding ? Pouvez-vous repousser la levée de fonds ? Êtes-vous rentable ? Avez-vous une traction et une rétention tellement incroyables que vous pouvez négocier les conditions avec les investisseurs ? Ou avez-vous juste besoin du cash pour continuer le projet et êtes prêt à accepter n’importe quelles conditions ?

Les avantages de lever des fonds

Lever des fonds vous permet de croître rapidement et de manière agressive. Cela vous donne les moyens pour atteindre vos objectifs. Avec une levée de fonds, vous aurez enfin les ressources nécessaires pour investir dans du marketing, dans le développement de votre plateforme et ou dans le recrutement d’une équipe « sales » pour générer encore plus de revenu.

Les inconvénients de lever des fonds

Pour lever des fonds, vous devez céder des parts de votre capital – parfois un pourcentage important – à vos investisseurs. Faire entrer des investisseurs externes aura un réel impact sur votre startup, à la fois en terme de perte financière au moment de l’exit (puisque vous avez cédé des parts) et en terme de perte de contrôle sur votre entreprise.

Une fois que les investisseurs possèdent une part de votre capital, ils peuvent vous conseiller et / ou vous dicter comment faire les choses pour s’assurer que vos décisions maximiseront leurs rendements.

La nécessité d’un exit est une caractéristique particulière du financement par levée de fonds. Vos investisseurs auront besoin de retirer leur argent de l’entreprise à un moment donné. Ce qui peut vous obliger à vendre l’entreprise ou à faire une entrée en bourse. Donc, si vous ne souhaitez pas perdre le contrôle de votre startup, réfléchissez à deux fois avant de lever des fonds.

Mon avis

Pour tout vous dire, je pense qu’il y a un véritable problème avec les levées de fonds. Certains startupers pensent que c’est une fin en soi. Que s’il lèvent des fonds, ils auront réussi, qu’ils connaitront une croissance exponentielle jusqu’à un exit et qu’ils feront partis du cercle restreint des startupers à succès. Mais lever des fonds n’est pas synonyme de succès.

Et attention au storytelling ! Ne vous fiez pas à tout ce que vous lisez sur Tech Crunch. La plupart du temps, tout est faux. Les startupers disent ce que les gens veulent entendre. Vous ne saurez jamais réellement le montant, si dans la levée il y a de la dette, si l’entreprise a déjà brûlé le cash, si les fondateurs ont été totalement dilués.

La pire erreur que vous puissiez faire est de vous comparer à d’autres startupers en prenant pour argent comptant ce qu’ils disent dans la presse. Quand un entrepreneur annonce une levée de fonds au bout de 6 mois, en fait cela fait peut-être 3 ans qu’il travaille sur son projet.

Conclusion

Dans tous les cas, ne partez pas avec une idée préconçue quand vous êtes encore en early stage s’il faut lever des fonds ou bootstrapper. Ce que vous devez faire pendant cette phase, c’est concentrer vos efforts pour atteindre votre Product Market Fit. Une fois atteint, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous avez déjà atteint la rentabilité ou vous estimez que vous pourrez l’atteindre rapidement et vous pouvez bootstrapper soit vous n’êtes pas encore rentable et vous avez besoin d’argent pour développer votre activité rapidement et vous devez lever des fonds. 

Tout dépend de la nature de votre projet, si vous êtes en B2B, en B2C, C2C etc. Si vous êtes Basecamp ou si vous êtes Facebook. Selon vous est-ce-que Facebook aurait pu bootstrapper et ne pas lever 500k$  avec Peter Thiel, créateur de Paypal pour se développer sur les campus américains ?

Quoiqu’il en soit, bootstrapper ou lever des fonds pour financer sa startup sont des stratégies qui présentent chacune des avantages et des inconvénients. À vous de voir, celle qui convient le mieux par rapport à vos ambitions, votre marché, vos valeurs.

Et vous vous êtes plutôt bootstrap ou levée de fonds ?

Startups : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ?

Startups : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ?

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ?

Si vous lisez cela, alors vous êtes probablement à la recherche d’investisseurs et vous vous posez la question : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ?

C’est bien ça ?

Dans cet article, nous allons voir comment créer un pitch deck ou une présentation efficace qui capte l’attention des investisseurs. Nous allons examiner en détail la structure d’un pitch deck, ce que doit contenir chaque slide et comment le présenter.

N’oubliez pas que le pitch deck est la toute première impression qu’un investisseur peut avoir sur votre startup. Alors créez un pitch deck exceptionnel et ne laissez rien au hasard.

Suivez le plan standard des startups à succès

Ne réinventons pas la roue ici. Il existe un plan assez standard de pitch deck utilisé par Airbnb, Uber, YouTube et autres. Des dizaines d’accélérateurs, de fonds de capital-risque, de startups et de fondateurs à succès ont publié le contenu «idéal» d’un pitch deck.

La vérité est qu’ils ont tous à peu près le même contenu. Presque chaque pitch deck suit cette structure :

#1. La couverture
#2. Le problème
#3. La solution
#4 La démo
#5 La taille du marché
#6 Le business model
#7 La concurrence
#8 La “secret sauce”
#9 Le go-to-market ou l’acquisition clients
#10 L’équipe
#11 Les objectifs
#12 Les informations sur votre levée de fonds

Pour l’exemple, j’utiliserais une version du pitch deck d’Airbnb de 2008. Même si ce pitch deck est un peu daté, il reste encore d’actualités. Et nous connaissons tous la licorne 🦄 qu’est devenu Airbnb.

L’introduction

En deux phrases courtes, vous devez établir le contexte, ce que votre produit fait, le problème que vous essayez de résoudre et votre ambition. C’est une partie essentielle de votre pitch deck car elle doit réussir à capter l’attention des investisseurs pour le reste de la présentation.

Slide 1 : La couverture

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ? -  Slide Couverture

Il s’agit ici de mettre son logo et sa proposition de valeur unique. Rien de plus.

Slide 2 : Le problème

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ? Slide Problème

C’est là que vous présentez le problème que vous résolvez.

Les fondateurs d’Airbnb l’expriment très clairement en 3 phases courtes :

  • Le prix est important pour les voyageurs.
  • Les hôtels ne proposent pas une expérience immersive avec les locaux.
  • Il n’y a aucun moyen simple de réserver une chambre chez un local ou de proposer à la location une chambre d’amis.

C’était la réalité en 2009 aux États-Unis. Tout ce que les voyageurs avaient à disposition étaient Craigslist et CouchSurfing. Et ni l’un ni l’autre ne proposait une expérience utilisateur satisfaisante pour les voyageurs et les loueurs.

Vous voyez comment le problème est exprimé de manière simple et concise. C’est un constat que font les fondateurs, et ce constat est vérifiable et difficilement réfutable.

Slide 3: La solution

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ? Slide Solution

La solution est bien évidemment vous, votre startup et votre produit.

Mentionnez ici trois ou quatre fonctionnalités de base de votre produit et comment ces fonctionnalités résolvent le problème auquel vous vous attaquez.

Un conseil important ici est d’éviter le jargon technique. Bien souvent, les investisseurs n’ont pas les connaissances techniques pour comprendre votre tech.

Pensez aux avantages plutôt qu’aux fonctionnalités techniques. Au lieu de dire : “Nous avons un CMS entièrement responsive.” Dites plutôt : “Nous avons une plateforme adaptée au web et au mobile.” 

Regardez maintenant comment chaque point du slide « Solution » du pitch deck d’Airbnb répond à un point du problème cité dans le slide Problème. 

  • économiser de l’argent pour les voyageurs et gagner de l’argent pour les loueurs
  • partager une expérience avec un local
  • une plateforme web qui permet de mettre à la location son bien aux voyageurs

Slide 4 : La démo

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ? Slide Produit

Attention ici ! S’il y a bien un moment dans la présentation que vous ne pouvez pas rater, c’est celui de la démo. 

Vous connaissez l’effet Bonaldi ? Si vous présentez votre produit en direct, c’est à double tranchant. Vous prenez le risque que votre démo plante et ruine complètement votre présentation alors tenez-vous-en à une petite vidéo démo. C’est plus sûr ! Et prévoyez une version téléchargée de votre présentation et de votre vidéo sur votre ordinateur. Qui vous dit que vous aurez la wifi là où vous présentez ? Croyez-moi, ici c’est mon expérience qui parle ! 😅

En plus, avec votre vidéo démo, si vous partagez le pitch avec un investisseur par e-mail, il disposera alors d’un bel aperçu de votre solution qu’il pourra facilement partager.

Et n’oubliez pas qu’avec votre démo, vous avez 30 secondes ou moins pour que les investisseurs comprennent votre solution. Il est important de terminer ce slide en expliquant comment vous allez les rendre riches.

Aucun investisseur vous donnera de l’argent parce qu’ils vous aiment, ou parce qu’ils aiment votre équipe ou votre produit. Ils investiront parce qu’ils croient que vous avez une vision, que vous êtes capables, vous et votre équipe de saisir cette opportunité de marché, de créer une startup à forte croissance et plus important encore, leur offrir un retour sur investissement conséquent.

Slides 5 et 6 : La taille du marché

Startup : Comment créer un pitch deck efficace pour lever des fonds ? Slide Marché
Slide Marché

C’est là que vous prédisez la taille que votre startup pourra atteindre.

Deux façons de l’aborder, avec ce qu’on appelle une approche de marché ascendante ou descendante.

Une analyse descendante est calculée en déterminant le marché total puis en estimant votre part de ce marché.

Ainsi, une analyse descendante typique pourrait ressembler à quelque chose comme ça :

Si vous vendez des stylos à tout le monde susceptible de les acheter, s’il y a environ 500 000 personnes dans votre zone de chalandise, et même si vous ne parvenez à capter que 5% de ce marché, cela représentera 25 000 ventes.

Une analyse ascendante, quant à elle, est calculée en estimant les ventes potentielles pour déterminer le chiffre des ventes totales.

Une analyse ascendante évalue les endroits où les produits peuvent être vendus, les ventes de produits comparables et la part des ventes actuelles que vous pouvez réaliser.

Bien que cela demande beaucoup plus d’efforts, le résultat est généralement beaucoup plus précis.

Pour revenir à notre exemple, Airbnb a prévu d’abord de lancer son service à San Francisco et New York. Ils ont donc évalué le marché capté par leur concurrent Craigslist dans ces 2 villes, soit 50 000 biens à louer mis en ligne sur une période d’une semaine. Et ils ont estimé également le marché de la location en ligne de manière générale : 560 M$ et ce qu’ils espéraient capter : 15% soit 84 M$.

Slide 7 : Le business model

Slide Business Model

Le slide du business model est crucial. Cela peut détruire votre pitch s’il n’est pas réaliste ou s’il manque de cohérence.

Je prends l’exemple d’Airbnb dont le business model est très simple. Ils prélèvent une commission de 10% sur chaque transaction. C’est tout!

Airbnb gagne de l’argent de bien d’autres façons aujourd’hui mais le principe demeure. Il y a un pourcentage sur chaque transaction.

Capter ne serait-ce qu’une petite part du marché adressable lorsque celui-ci est colossal, 500 M$ dans le cas d’Airbnb, génère automatiquement des prévisions financières fantastiques.

Les fondateurs ont fait l’estimation qu’il pourrait capter 15% du marché, ce qui représente 2 Md$ de revenus au cours des trois premières années.

Une prédiction audacieuse mais qui s’est finalement avérée juste.

Slide 8 : La concurrence

Slide Concurrence

Cette approche en grille pour comparer votre startup à vos concurrents a été rendue célèbre par Steve Jobs lorsqu’il comparait l’iPhone à n’importe quel autre téléphone disponible sur le marché.

Si vous avez un produit qui se distingue de vos concurrents, c’est la meilleure façon de vous assurer que tout le monde comprenne vos avantages concurrentiels.

Dans le cas d’Airbnb, l’axe horizontal représente l’expérience utilisateur, si elle a lieu hors ligne ou en ligne. Et l’axe vertical représente le coût pour le voyageur, si le service est cher ou abordable.

Grâce à la présentation en grille, nous voyons en un coup d’œil les avantages d’Airbnb par rapport à ses concurrents de l’époque : hotels.com, CouchSurfing, Craigslist.

Slide 9 : La Secret Sauce

Slide Avantages concurrentiels

C’est la slide où vous présentez votre avantage concurrentiel. Qu’est-ce-qui fait que vous réussirez mieux qu’un concurrent qui a la même idée au même moment pour la même cible ?

Cela peut être votre technologie, avez-vous des brevets ? Ou votre équipe ? Avez-vous le meilleur ingénieur de la Silicon Valley comme CTO ? Avez-vous un expert dans votre industrie ? Ou avez-vous déjà réussi à fédérer une communauté ?

Slide 10 : Le Go-to-market ou L’acquisition clients

Slide Acquisition

Comment allez vous faire pour acquérir et fidéliser vos clients ? C’est dans ce slide que vous expliquez votre stratégie et votre plan d’action marketing.

Même si c’est juste un plan, il démontre aux investisseurs que vous connaissez le marché et que vous savez comment le capter. Il n’y aucun moyen de savoir si ce plan fonctionnera, le but étant d’itérer au maximum jusqu’à ce que vous trouviez une ou des actions marketing qui marchent.

D’ailleurs, vous devrez probablement mettre à jour ce slide régulièrement, car certaines de vos actions échoueront.

Mais notez qu’il est cependant primordial de “Faire semblant jusqu’à ce que vous y arriviez”, le célèbre “Fake until you make it”. Ayez toujours un plan d’action et présentez-le comme si vous étiez sûr à 200% que c’est le plan qu’il faut suivre même si vous ne l’avez pas encore testé.

Quant à Airbnb, les cofondateurs font référence à trois alternatives : les événements, les partenariats et la fonctionnalité de double affichage.

En fin de compte, ils n’ont jamais réussi à conclure un accord avec Kayak, mais ils ont réussi l’un des “Growth hacks” les plus célèbres de l’histoire des startups : le double affichage.

Airbnb a créé un bot qui postait automatiquement les annonces de leurs locations sur le site de petites annonces Craigslist et le lien redirigeait les visiteurs vers leur site. Ils ont ainsi augmenté leur trafic et leur notoriété ainsi que leur chance d’obtenir plus de réservations.

Slide 11 : L’équipe

Slide Équipe

Nous arrivons presque à la fin du pitch deck maintenant.

La slide Équipe doit être simple.

Mentionnez vos cofondateurs et pourquoi vous êtes les meilleures personnes pour développer cette startup.

Rappelez-vous que la combinaison idéale des fondateurs est le trio arnaqueur / hacker / hipster :

  • un arnaqueur généralement interprété par le CEO qui peut vendre l’entreprise et garder les investisseurs enthousiastes.
  • un hacker, le CTO, qui peut leader le développement du produit pendant les premières années.
  • et enfin un hipster, qui peut construire l’image de marque grâce à la fois au design du produit centré sur les besoins des utilisateurs et à un plan marketing bien exécuté.

Slide 12 : Objectifs 

Je n’ai pas trouvé le slide d’Airbnb concernant leurs milestones. 😁

Le slide Objectifs est une autre partie importante de votre argumentaire. En fait si vous présentez devant un public lors d’un événement de type “Demo Day”, cette slide devrait probablement être placée juste après votre slide Couverture.

Cela vous donne immédiatement de la crédibilité et capte l’attention des gens pour le reste de votre présentation.

Le Slide Objectif présente la traction que vous avez aujourd’hui. C’est le climax de votre pitch deck, le point culminant de votre histoire.

Si vous avez des revenus, et que vous avez de la croissance, cela devrait être le seul graphique de cette slide. Si vous n’avez pas encore de ventes, vous devez vous poser la question si c’est le bon moment pour votre startup de lever des fonds.

Il est très difficile de lever des fonds sans revenus, à moins d’être un serial entrepreneur à succès ou que vous ayez un réseau qui vous fait confiance.

Vous devez profiter de ce slide pour parler de votre croissance, de vos utilisateurs actifs mensuels ou hebdomadaires, de votre rétention.

Slide 13 : Les informations sur la levée de fonds 

Slide Informations Levée de Fonds

Dans ce dernier slide, vous devez énoncer clairement le montant recherché pour votre levée de fonds et à quoi servira cet argent dans les grandes lignes : embaucher, développer le produit, etc. Simple, basique !

Conclusion

Créer un pitch deck de qualité qui saura capter l’attention des investisseurs prend du temps alors ne vous précipitez pas. Nous n’avons qu’une seule chance de faire bonne impression. N’hésitez pas à le faire relire à plusieurs entrepreneurs qui ont déjà levé des fonds ou à des investisseurs si vous en avez dans votre réseau.

Et vous, comment construisez-vous votre pitch deck ? Quelles difficultés rencontrez-vous pour le présenter ?

Si vous avez des difficultés, bonne nouvelle ! Je vous accompagne pour la création de votre pitch deck. Cliquez ici pour réserver une session d’accompagnement avec moi.